Caisse à savon "Martin" pour la Descente Infernale !


Coucou les amis !

Aujourd'hui je vous dévoile ma dernière création, et un objet plutôt atypique, à savoir une caisse à savon !
En début d'année, ma ville a annoncé le lancement d'une compétition de petites voitures en centre ville, et avec quelques collègues nous avons décidé de nous lancer dans l'aventure.
Pour ma part, je ne suis pas un accro des sensations fortes, mais j'avais bien envie de relever le challenge de la construction d'un véhicule en bois de palettes, voici donc le déroulement de sa conception... et quelques photos de la course ! ;-)



Comme toujours, tout démarre avec le choix de la palette, en l'occurrence, ici une palette grand format que j'ai recoupée pour former la base du châssis. 


 Ensuite, montage des essieux, ici l'avant...


 Et voici les 2 en place, l'avant est mobile, et l'arrière est fixe.


 Mise en place des roues pour se donner une idée du format et de la hauteur de la caisse (20cm était le minimum imposé)


C'est ensuite le début du montage de la carrosserie, comme indiqué dans le titre, mon objectif était de réaliser "Martin", la dépanneuse de Cars, et l'un des personnages de dessin-animé préféré de mon petit garçon (et de beaucoup d'autres !!!)


La structure se monte doucement, et viennent les premiers habillages.


Quelques éléments prennent place, comme les montants du treuil ou ceux des fenêtres.


Beaucoup de travail sur l'avant du véhicule pour réussir au mieux le personnage.


Un peu de technique : réalisation de l'emplacement pour la colonne de direction


Habillage des fenêtres...


Puis travail des arrondis avant de commencer les yeux... l'essence même du personnage !


Pour la réalisation des yeux, j'ai dégainé ma botte secrète : le transfert sur bois à partir d'une impression sur une imprimante laser !

  
Première tentative sur du bois peint (par la même occasion) et parfaite réussite ! :-)


Les yeux sont en place, la moitié du personnage est là !


Création et pose des rétros, ainsi que de petites baguettes d'angle pour masquer les vis près des yeux...


La plaque avant est posée avant de commencer les dents, le second signe distinctif de Martin !


Pour les dents, j'ai empilé plusieurs planches de palettes (après les avoir découpées en arrondi pour qu'elles épousent à peu près la face avant), puis je les ai collées et vissées entres elles.


Voici le sandwich de planches !


A l'aide de mon outil oscillant, j'ai alors commencé à sculpter le contour du sourire...


Puis j'ai travaillé sur l'épaisseur
 

Jusqu'à obtenir une lèvre ressemblante, à laquelle j'ai ajouté des dents !


Et voilà, un demi pot de fleur en plastique pour le moteur, et le personnage commence à prendre vie !


Grâce à un ami qui travaille sur des chantiers, j'ai pu récupérer des chutes de gros tuyau en PVC de 16cm de large, l'idéal pour réaliser les phares !
Merci Vincent au passage, et l'ami Pierrot pour le transport !


L'opération peinture peut commencer, dents, clignotants, paupière, gyrophare...  tout y passe !


Idem pour les petites baguettes, les poignées de portes...


Puis c'est le tour de Martin, on commence avec une sous-couche sur le bois et le PVC !


Le voici tout blanc, prêt pour la suite... Merci à Baptiste pour le pot de peinture déjà entamé !


(Pour le PVC j'ai utilisé une sous-couche spéciale dont il me restait un fond de pot.)


C'est l'heure de la couleur ! Chez le marchand de peinture j'ai dégoté un produit à effet "rouille" qui est parfait sur la sous-couche !


Les fenêtres et les dents sont remontées...


Suite de la couleur, le vert et le bleu sont entièrement badigeonnés à coups de vieilles chaussettes !


Les phares sont venus finir l'avant, l'habillage est presque fini...


Il commence a ressembler au vrai, quelques clichés sous différents angles pour présenter la voitures aux organisateurs de l'évènement...


De profil on y est presque, il reste à peindre les roues et finir l'arrière...


Pour la planche arrière, j'ai décidé de faire un peu de promo sur cette voiture en bois, ainsi que cette page, j'ai de nouveau utilisé la technique du transfert, puis j'ai peint le jaune et noir ensuite.


Découpe du volant...


Et réalisation de la colonne de direction.


Ajout de 2 morceaux de corde sur les côtés du treuil pour ressembler encore plus au personnage, et remise en place de la planche arrière.


Entre temps, pour la partie technique, j'ai pu récupérer des vieux disques de frein de voiture par mon ami Oliv', et un jeune collègue, Guillaume, aidé de son père Patrick, les ont retaillés puis soudés sur les roues arrières !
Merci à tous les 3, sans votre aide, on aurait pas pu freiner !!


 La carrosserie est déposée, place à la partie technique !


Le dessous avant est comblé par une seconde planche, que j'ai poncée à blanc puis vernie.


Une fois le vernis sec, j'ai réalisé un quadrillage en double-face...


Puis posé une feuille de teflon pour favoriser la glisse entre l'essieu avant et le châssis...
(Merci à Eric et Gégé pour le double-face et le teflon !!)
Ensuite j'ai ajouté 2 cales pour limiter les mouvements de l'essieu et éviter que les roues ne puissent aller frotter la carrosserie...


Début du câblage pour les freins : une pédale située à l'avant viendra basculer des patins contre les disques de frein lorsqu'on l'actionnera.
Pendant ce temps, Alan, un de mes coéquipiers, est venu m'aider et a passé la sous-couche sur les roues, et il s'est surtout initié à la meuleuse, en rayant les disques de frein pour une meilleure accroche. Merci à lui !


Réalisation des patins : Merci à Guillaume et Samuel pour m'avoir dégoté ce revêtement antidérapant ainsi qu'un autre élément pour la direction... tout ça dans les derniers jours avant la course !


Première mise en place des patins contre les roues... après test, ils seront finalement montés dans l'autre sens.


Première sortie de Martin pour tester les freins et la direction !


Ah oui, les roues ont été peintes pendant ce temps là...


J-1 avant la course, la direction est à revoir, mais les freins nous ont surpris par leur grande efficacité !! C'est déjà pas mal !


Le dernier détail (important, voire crucial pour un petit garçon que je connais bien) : le crochet de la dépanneuse !!!
Découpé dans un bout de bois de palette, et peint avec brio (et un pinceau) par Anastasia, ma petite coéquipière.


La direction est en place, ainsi que mon logo, un peu caché... mais toujours présent !


Le système de freinage vu du dessus...


Puis de côté... et voilà ! Martin est prêt !!!!




Pour la petite histoire, voici quelques images de la suite !

Nous voici donc la veille de la course en train d'amener Martin sur le site de la compétition, et devant notre magnifique Cathédrale !


L'équipe en bois autour de Martin !


La rampe de départ de cette première édition de la descente infernale !


Martin qui s'élance pour la première fois !! Wouhou !!!


La retransmission de la descente sur grand écran, la classe !


 Remontée de Martin après la séance de qualification !


Beaucoup de public pour cette première édition...


Le départ de la vraie course !!!


Les votes du public nous ont rapporté un bonus : une poussée par 2 rugbymen ! Ça déménage !!!


Avant une sortie de piste suite à un problème de direction à la sortie du tremplin... dommage !


Et voilà, compétition terminée, dernier souvenir avec Martin devant la Cathédrale après une super journée...



Cette chouette aventure n'aurait pas pu se concrétiser sans quelques personnes que je tiens à remercier ici :

Guillaume et Patrick : usinage et soudure disque de frein

Guillaume (l'autre) et Samuel : astuces, croquis et fournitures diverses

Maxime : Fourniture bois de palette 

Vincent / Pierrot : fourniture pvc récup

Olivier : fourniture disque frein

Véro : pour le sponsoring

Thierry : fourniture d'idées saugrenues (bouillonnant le garçon) mais quand même une bonne idée de dernière minute pour le renfort de l'essieu avant... ;-)
Merci aussi pour les photos

Mes 3 coéquipiers : 
Anastasia : pour le crochet et les t-shirt (et les bonbons)
Baptiste : pour le klaxon, les bulles et le papier transfert
Alan : pour son initiation à la disqueuse

Et à tous les 3 pour leur courage et leur audace devant la rampe !!!!

Le public pour les encouragements reçus, les organisateurs pour cette super compétition, et les autres participants pour l'ambiance...



Mais surtout :
Ma femme : pour sa patience
Mon fils : pour sa patience et son amour de Cars


Voilà, j'espère que le récit de cette aventure "caisse à savon" vous aura plu, à bientôt les amis ! :-)

Edit 2016 : Martin en préparation pour la Descente Infernale n°2 


2 commentaires: