Caisse à savon "Martin" pour la Descente Infernale - 2ème édition !


Coucou les amis !!!

Je ne sais pas si vous vous souvenez de ma caisse à savon à l'effigie de Martin, le célèbre personnage de Cars, que je vous avais présenté l'an dernier, la voici telle qu'elle était pour la première édition de la course "La Descente Infernale" organisée dans ma ville en 2015 :





Au passage, vous pouvez retrouver les étapes de sa construction ici.

Pour cette seconde édition 2016, les organisateurs nous ont permis de réutiliser la même voiture, à condition de réaliser des modifications visibles sur l'aspect général, j'ai donc décidé de pousser encore plus la ressemblance avec le personnage original, et de finir ce que je n'avais pas pu faire l'an dernier.

Voici donc dans le détail, toutes les modifications apportées à Martin en 2016 !

Tout d'abord, j'ai commencé l'évolution de Martin par corriger la technique, en effet, l'an dernier c'est la direction qui nous avait empêché de terminer la course (et nous avait fait galérer toute la journée !).

Après de nouvelle recherches, j'ai remplacé mon système de câble et d'anneaux par une corde en nylon enroulée autour de l'axe de direction, et aidée de 2 poulies pour plus de fluidité.

Voici à quoi ressemble le montage...

Au niveau de la colonne de direction :



Et au niveau des roues :



Par la suite, l'équipe en bois est revenue au complet pour tester le fonctionnement : nouvelle direction validée !! 


A partir de ce point, il n'y avait plus qu'à perfectionner les détails côté look !

Tout d'abord, le regard, l'essence même du personnage...

Cette année, je le voulais plus conquérant, pour cela j'ai décidé de refaire un nouveau transfert sur bois des 2 yeux, puis j'ai ajouté des paupières en surépaisseur, pour plus de réalisme, afin de lui donner ce regard nerveux.



Ensuite, je me suis attaqué à l'arrière de Martin, à commencer par ajouter les 2 renforts latéraux (en biais) que j'avais oublié l'an dernier, puis j'ai réalisé le treuil à l'aide d'une tringle, de 4 tourillons et 3 carrés de bois découpés dans des planches de palette.

A l'extrémité j'ai utilisé des colliers de plomberie pour fixer mes cordes, et quelques pièces métalliques dénichées dans mon garage.

Je lui ai également conçu un petit support dans l'axe voulu afin qu'il puisse se balancer de gauche à droite, sans trop dépasser non plus... 


A l'avant, j'ai commencé par découper et ajouter une surépaisseur au dessus du regard, pour arrondir un peu plus la "casquette" de Martin.

J'ai également pu récupérer un phare en applique provenant d'un intérieur de camionnette, que j'ai tout d'abord fixé sur l'ancien "faux phare" en bois peint, avant de découper une nouvelle pièce qui vient se fixer tout autour pour donner du relief. J'en ai profité pour donner une forme un peu plus ressemblante avec des petits angles en haut.

Comme le vrai personnage, il n'a plus qu'un phare, je me suis donc contenté de dupliquer l'habillage de l'autre côté.



Les rétroviseurs quant à eux, après avoir été réparés (ils avaient souffert l'an dernier), ont subi un total relooking : les angles ont été arrondis et affinés, le montage fixe a été remplacé par un montage sur un axe, et j'ai déniché un papier autocollant avec effet miroir pour le côté glace.



Ci-dessous on retrouve la pièce du treuil qui sert à enrouler ou dérouler le câble, 2 morceaux de palette, et un mini piquet rond pour le jardin en bois autoclave. 


Autre détail en préparation, la future trappe à essence, ici en peinture à côté des rétros... 



Après peinture, pose des paupières par dessus le regard fraichement installé 


Même chose pour l'enrouleur du treuil qui est devenu gris, avant d'être fixé sur son axe (un simple boulon de chaque côté).
Une petite cale amovible permet également de le maintenir tendu, ou au contraire de dérouler la corde... (à gauche)



Le bloc moteur a lui aussi connu un sort ! Fini le simple pot de fleur à l'envers, et place à quelque chose de plus ressemblant...
Après quelques découpe, voici le support :



Et je n'ai pas pu m'empêcher de conserver le dessus de l'ancien pot pour faire le cache du "filtre" ! (monté sur un petit bout de tige filetée)



Sur le côté est venu prendre place le petit logement pour la trappe a essence, dans laquelle j'ai ajouté un vieux bouchon par la suite...



Pour améliorer encore l'avant du moteur, j'ai également réalisé (avec difficulté) cette petite pièce qui vient se loger au dessus des dents, devant le bloc moteur... ici en peinture.



Pour aborder la partie "accessoires fun", en farfouillant sur le net nous avons trouvé cette super machine à bulles "Cars", qui viendra se placer à l'arrière du véhicule et devrait propulser quelques bubulles dans notre sillage ! :-)
Caisse à savon, machine à bulles, ça nous est venu comme une évidence !! 


Pour avoir l'air plus vrai, Martin devait aussi avoir ses petites diodes du dessus, dont l'une est cassée... pour cela, j'ai trouvé des petits clignotant pour motos que j'ai repeints en gris puis raccordés ensemble.
A l'aide d'une petite batterie, ils prennent vie !



Cette batterie là-voici ! Pour la protéger je lui ai réalisé une petite boite qui viendra se fixe à l'avant du véhicule, derrière les dents de Martin.



La voici en place ! Une autre petite cale au dessus évitera qu'elle ne se renverse en cas d'accident...



D'autre part, reprise de la déco ! Grâce à l'aide d'une collègue, j'ai pu réaliser un lettrage autocollant pour habiller les portes, et obtenir un logo ressemblant à celui de Martin. Trop facile à poser, et gain de temps considérable par rapport au pochoir un peu moche que j'avais commencé de préparer !!



Pour le clin d'oeil à ce blog, j'ai détourné le logo original de Martin pour le remplacer par mon logo (au dessus le vrai, et en dessous la version revisitée) 




Autre point important, la réalisation des gardes-boues qui manquaient cruellement d'un point de vue visuel !



Par la suite, et après de longues recherches, j'ai réussi à trouver un mini gyrophare avec une forme assez proche de l'original, il fonctionne a pile, il n'est pas très puissant, mais il fera l'affaire !

Par la même occasion, le bloc moteur a repris sa place après une seconde peinture d'une couleur plus foncée afin de trancher davantage avec le reste de la carrosserie... 


Ici on peut voir le petit support pour le gyrophare qu'il a fallu créer afin de le déporter vers l'arrière pour qu'il ne gène pas dans le dos du conducteur... 


Enfin, dernier élément de carrosserie, le pare chocs, qui avait particulièrement souffert en 2015.
Je l'ai donc décollé entièrement pour le remplacer par une double épaisseur de contre-plaqué cette année !
On peut voir également la petite pièce de la calandre présentée plus tôt, qui a pris place au dessus des dents et devant le bloc moteur. 


Le nouveau pare-chocs est en place... 


Les rétros sont remontés, et c'est parti pour la reprise totale de la peinture !!
Tout d'abord la préparation du marron avec un produit pour obtenir un effet rouille, sur toutes les parties visibles, les nouvelles tout comme celles que j'avais oublié l'an passé (bas de caisse, essieux, intérieur de la partie remorque...) 


Ensuite des retouches de bleu...


Voici ce que ça donne vu de côté : à l'avant on aperçoit une gaine pour le passage des fils électriques vers la batterie.



Et devant le conducteur, on trouve un véritable tableau de bord avec des petits interrupteurs à diodes pour commander les différents éléments, ainsi qu'un contacteur à clé pour allumer ou couper le circuit ! Comme une véritable voiture !! :-)



Le voici tout allumé pour un dernier test : phare et diodes sur le dessus ok ! 


Il commence à être impressionnant, non ? :-) 


A l'arrière, pour les dépannages, je l'ai équipé d'un phare de travail, comme toute dépanneuse qui se respecte ! 


Ultime étape de la peinture, la finition de l'effet rouille.
Après quelques heures de "tamponnage", le rendu est là, l'aspect fait vieilli et ressemble vraiment à de la rouille !



Le logo sur les portière parait aussi usé que le vrai !



Ici on peut apercevoir une petite planche qui passe sous le chassis dans la longueur, celle-ci réserve une petite surprise pour la course !
Au bout se trouve une plaque de titane censée faire des étincelles au contact du bitume... Le jour J, il suffira de défaire la petite corde que l'on aperçoit en bas de la photo, pour la libérer et qu'elle entre en contact avec le sol... à voir !! :-)

On peut également voir que les côtés arrières ont été bouchés pour ne plus voir les roues depuis l'intérieur, à gauche se cache une dernière surprise... un klaxon !!



Et voilà ! Martin est prêt à défier de nouveau la Descente Infernale !!!








 


Pour le fun, un dernier détail, le porte clé... en forme de Martin, évidemment !!!














 
Une fois terminé, nous avons pu organiser une séance photo "officielle" avec l'aide et l’œil de Cindy B. qui a réalisé les clichés suivants :

La photo officielle de l'équipe en bois !



Et quelques détails de la voitures...











Et enfin, à 15 jours de la courses nous avons pu faire quelques tests dans une véritable descente, et après quelques frayeurs côté freinage, il y a quelques petits réglages à apporter pour être prêts le jours J... plus de peur que de mal, c'est l'essentiel !

Merci à Guillaume pour l'organisation de cette journée et des essais en conditions réelles ! ;-)

Voici Martin "on the road" :









Et voilà !! N'hésitez pas à revenir prochainement pour découvrir la suite des aventures de Martin lors de la Descente Infernale !! ;-)







A bientôt les amis !!!






3 commentaires:

  1. Très belle réalisation ! Elle est sublime et son côté vintage est très réaliste ! Bonne chance pour la course !

    RépondreSupprimer